Formation en ligne et diversité culturelle

e-learning et diversité

Récemment, j’ai participé à un autre excellent webinaire donné par AFI Expertise, un partenaire dont l’activité de transformation numérique englobe une expertise de 20 ans dans le domaine de la formation, en ligne et hors ligne. Ils connaissent donc bien les avantages de la formation en ligne. Avant d’en partager quelques notes d’intérêt — notamment sur la richesse de la diversité culturelle des apprenants —, clarifions la distinction entre l’apprentissage synchrone et asynchrone.

Apprentissage synchrone et asynchrone

L’apprentissage synchrone implique qu’un formateur dispense la formation en ligne en direct et tous les participants y sont présents en même temps. L’apprentissage asynchrone met le contenu à la disposition des apprenants et la responsabilité de la discipline leur incombe — donc pas de formateur en direct. Le participant peut apprendre à son rythme, et selon son horaire plutôt que de suivre un horaire donné. Chaque mode présente sa part d’avantages et d’inconvénients, mais dans les deux cas, les principaux avantages de l’apprentissage en ligne incluent :

  • Optimisation du temps — Que ce soit en direct ou non, tous économisent le temps de déplacement pour se rendre sur le lieu de la formation et en revenir. Pour le mode asynchrone, on peut organiser les épisodes d’apprentissage à sa guise, en tenant compte de son emploi du temps et de ses disponibilités.
  • Rythme adapté — Cela s’applique surtout à l’asynchrone, où chacun peut procéder à son rythme.
  • Environnement personnalisé — Dans les deux cas, on peut créer son environnement d’apprentissage, ce qui garantit une expérience d’apprentissage sur mesure.
  • Réduction des frais de déplacement — Évidemment, ne pas se déplacer supprime un avantage attrayant (dans le cas de voyages, par exemple). Cela permet toutefois de réaliser d’importantes économies.
  • Possibilité de rediffusion — Plusieurs plateformes d’apprentissage permettent d’enregistrer les sessions. Ceci confère à l’apprenant la possibilité de revoir les leçons à volonté.
  • Plus de participants — Dans une classe sans murs, le nombre de participants est illimité.
  • Des participants de provenance diverse — Et c’est là, chers lectrices et lecteurs, un avantage majeur, à mon humble avis. Les participants peuvent provenir du monde entier. Voilà qui est particulièrement riche dans le mode de cours en direct, notamment lorsque les participants interagissent avec le formateur, ce qui engendre un tout autre défi : la classe multiculturelle.

Les défis de la classe multiculturelle en ligne

En contexte multiculturel, l’e-learning peut s’avérer une expérience d’apprentissage des plus riches pour les participants ET le formateur. La possibilité de partager des perspectives différentes améliore considérablement la qualité de l’apprentissage. Cela est rapidement devenu évident lorsque j’ai donné un premier cours sur la communication et l’intelligence culturelle à un groupe d’étudiants internationaux.

Ma cohorte comprenait des étudiants de Chine, de Finlande, d’Italie, de Colombie, des États-Unis, d’Inde et du Canada. Leur engagement a été phénoménal en termes de diversité des points de vue. J’enseignais les valeurs culturelles à un public qui en expérimentait les principes « en temps réel ».

Par exemple, en discutant des rituels de salutation variables d’une culture à l’autre, chaque élève a partagé ses diverses expériences lors de leur première rencontre. En prime, chaque étudiant a partagé des connaissances de sa culture bénéficiant non seulement au groupe, mais aussi, enrichissant le contenu du cours. Une expérience valorisante, tant pour les participants que pour le professeur.

3 considérations pour former un public multiculturel en ligne

L’enrichissement du contenu n’est qu’un des multiples avantages qu’engendre un public diversifié. Côté diffusion, il y a toutefois quelques considérations pour garantir une expérience d’apprentissage en ligne de qualité. En voici trois :

#1 Leur langue n’est peut-être pas la votre ou celle du cours

La formation destinée à un public international est souvent dispensée en anglais — langue universellement reconnue comme la « langue des affaires ». Cela pourrait changer (comme d’autres « normes » récemment), mais pour l’instant, c’est à peu près la norme. Bien que la plupart des personnes qui suivent une formation liée aux affaires parlent l’anglais, ce n’est peut-être pas leur langue maternelle. Cela mérite d’être considéré, en particulier dans un environnement d’apprentissage en ligne. Le formateur doit être attentif au rythme de la formation — en le ralentissant, entre autres — tout comme il ou elle devra jongler avec différents accents et processus d’apprentissage. Cela s’applique également aux participants, notamment dans un environnement d’apprentissage impliquant l’interactivité, comme les périodes de questions, les exercices de groupe ou les travaux en équipe.

#2 Considérer les rôles femmes-hommes et autres valeurs culturelles

À chaque culture ses valeurs. Par exemple, les pays nordiques d’Europe, comme l’Islande, ont fait des progrès considérables en matière d’égalité des sexes, en veillant à ce que les femmes soient considérées comme égales aux hommes sur le plan professionnel. Les pays d’Asie confucéenne, comme la Chine, considèrent la voix des anciens avant celle des jeunes générations. On considère la hiérarchie par exemple, lorsqu’un formateur cherche à stimuler l’engagement par des questions-réponses. Les participants chinois peuvent attendre qu’on les interpelle plutôt que d’aller de l’avant, considérant le formateur comme la figure d’autorité.

#3 Regrouper ou non les participants

L’une des valeurs culturelles les plus reconnues concerne les cultures individualistes et collectivistes. Cela aura un impact sur la valeur des exercices et des projets de groupe, que la formation ait lieu en ligne ou hors ligne. Par exemple, les États-Unis sont considérés comme l’une des cultures les plus individualistes, de sorte qu’un formateur peut obtenir davantage de résultats en assignant des tâches ou des projets individuels. Les pays asiatiques englobent des cultures essentiellement collectivistes. Le jumelage ou le regroupement des participants fournira un micro environnement d’apprentissage où les participants pourront s’épanouir.

 

ACCULTURA se spécialise dans la création et la distribution de contenu culturellement intelligent pour aider les entreprises à réussir en environnements multiculturels. Nos cours synchrones et nos outils d’apprentissage asynchrones, tous disponibles en ligne, fournissent un contenu riche et instructif permettant aux entreprises de développer leur « muscle » culturel. Bon apprentissage en ligne!  

 

Photo par Fredrick Tendong sur Unsplash

 

Cette entrée a été publiée dans$ s et étiquetée$ s.