2019 : Vive la différence culturelle

La mise en œuvre de grandes ententes commerciales comme celle entre le Canada et l’Union européenne (AECG/CETA), l’accord transpacifique (PTPGP) et l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) témoigne d’une plus grande ouverture des marchés à l’échelle globale. La multiplication des modes de communications, l’accès élargi à Internet et la croissance fulgurante du tourisme à l’échelle planétaire font fondre les barrières entre les nations et les cultures.

Si l’on s’ouvre plus que jamais à l’international, outrepassant même les frontières terrestres en propulsant des âmes en orbite et des sondes sur Mars, comment alors ignorer la nécessité de s’ouvrir aux différentes cultures?

Diversité culturelle au quotidien

Que l’on soit globaliste, nationaliste ou individualiste, impossible d’exister aujourd’hui sans côtoyer diverses cultures. En affaires comme au quotidien, la diversité culturelle s’impose tout aussi naturellement que les différentes perspectives. Que cela éveille de bons ou moins bons sentiments, force est d’admettre que pour assurer une cohabitation pacifique sur cette planète, mieux vaut apprendre à accepter la différence.

Si certains chefs d’État malavisés, ignorants ou carrément malveillants s’entêtent à construire des murs pour éluder la différence plutôt que d’en faire une alliée, espérons que triompheront bon sens, compassion et harmonie entre les peuples, quelles que soient leurs aspirations et leurs cultures.

Que 2019 soit l’année de l’ouverture à la différence culturelle!

À vous toutes et tous, paix, harmonie et joie de vivre!

Photo par Anderson Guerra de Pexels